“Duo sur toiles”

Un ciel ensoleillé, quelques jours de congés, pourquoi ne pas en profiter pour passer près du  littoral Héraultais ?

Si le soleil vous mène ainsi non loin de Montpellier, n’hésitez pas à passer voir  l’exposition “Duo sur toiles” à la bibliothèque de Mèze (34), du 6 avril au 24 avril 2010. Vous pourrez  y découvrir deux artistes-peintres talentueux.

Ma rencontre avec Julie Zenatti en images

Comme je l’ai promis dans mon précédent article :

Quand Julie rencontre Lucie,

voici quelques images

de ma rencontre avec Julie Zenatti,

où l’émotion et le bonheur sont palpables…

Pour commencer, un extrait du concert de Julie Zenatti à Valras-Plage

particulièrement chargé d’émotions avec son interprétation de la chanson :

Et si je m’en sors

Après près de deux heures de concert, Julie Zenatti rejoint l’espace du casino de Valras où l’attend notamment la presse…

Il est déjà minuit passé, et donc le 26 juillet, un an jour pour jour après la parution d’« En Quête » de rêve quand je la rejoins, après son interview avec la presse.

Ici, en compagnie de monsieur le Maire de Valras-Plage, Monsieur Guy Combes, sans qui cette belle rencontre n’aurait pas eu lieu et que je remercie infiniment.

En compagnie de Julie Zenatti à gauche et monsieur Guy Combes, Maire de Valras-Plage, à droite

Quelques clichés pour clôturer cette belle rencontre :

Enfin un dernier cliché de Julie Zenatti avec

monsieur Jean-Paul Galonnier, maire de Villeneuve-Lès-Béziers :

Julie Zenatti à gauche, monsieur Jean-Paul Galonnier, Maire de Villeneuve-Lès-Béziers, à droite

Merci infiniment à Julie Zenatti pour son extraordinaire gentillesse,

à monsieur Guy Combes, maire de Valras-Plage, pour la qualité de son accueil,

à monsieur Jean-Paul Galonnier qui m’a introduit auprès de Julie Zenatti,

à monsieur Jean-Pierre Ambrosioni, assistant de direction commerciale du casino de Valras-Plage,

pour ces clichés…

ainsi qu’à tous ceux qui m’ont permis de vivre cet inoubliable moment…

Elisabeth Robert

Il y a deux ans déjà, en faisant des recherches sur le net, je découvrais Elisabeth Robert, une jeune auteure à la sensibilité exacerbée ! Elle m’avait émue et touchée et j’eu envie de la contacter. Non seulement elle me répondit mais ses conseils furent payants puisque, grâce à elle, j’adressais mon manuscrit à Pietra Liuzzo, mon éditrice aujourd’hui.

Depuis deux ans, je suis avec attention le parcours de cette artiste hors du commun qui gagne à être connue !

Et quel parcours !!!

De jeune auteure d’un premier roman Au-delà des regards,

Au-delà des regards
Au-delà des regards

où l’on retrouve sa générosité, sa spontanéité et sa sensibilité, elle accroît sa popularité en devenant une blogueuse particulièrement appréciée.

Elle écrit un second roman Te souviens-tu de nous ?

Te souviens-tu de nous ?
Te souviens-tu de nous ?

où Charline, l’héroïne, dans sa quête de son chacun, nous conduit à nous interroger sur nos sentiments et en laquelle chaque trentenaire célibataire saura se reconnaître…

Aujourd’hui, c’est Voyages de toi… qui force l’admiration.

À la fois parce que l’on y retrouve la sensibilité, le style épuré de la jeune auteur. On ne peut être que transporté par Elisa qui nous amène, après le décès de son petit ami, à travers le monde. Elle retrace son périple dans un blog qu’elle ouvre pour maintenir un lien avec les siens.

Mais aussi parce que de jeune auteure, blogueuse notoire, Elisabeth Robert devient avec Voyages de toi… aussi éditrice.

Voyages de toi… est le premier livre édité par sa toute jeune maison d’édition, les Éditions Volpilière.

Et quelle qualité !!! Une couverture sobre et agréable,

Voyages de toi...
Voyages de toi...

une préface signée François Alquier à la hauteur de son auteur, une héroïne à laquelle on s’attache toujours autant, un roman prenant qui vous fait voyager, qu’on n’a plus envie de lâcher et qu’on a envie de faire partager…

Merci à cette jeune auteure, blogueuse et désormais éditrice pour l’honneur qu’elle fait à la littérature et à l’édition française !!! On n’a pas fini d’entendre parler d’Elisabeth Robert… et ce, pour notre plus grand bonheur !!!