Rendez-vous à Lunel (34) le 13 juin 2010

En réponse à l’article intitulé :

“Alors qu’attendez-vous ?!!!”

Peut-être attendiez-vous  :

Une occasion de rencontrer l’auteur,

pour vous faire dédicacer le premier roman de ce dernier,

dans un salon organisé autour du roman policier,

où vous pourrez  vous-même  jouer les enquêteurs…

Alors pour combler tous ces souhaits,

ne manquez surtout pas cette occasion inespérée  qui vous est donnée et

notez ce rendez-vous le dimanche 13 juin au Parc Hugo de Lunel (34) de 10h à 19h

où jeux de piste, auteurs et éditeurs n’attendent plus que vous aux VIIèmes rencontres autour de l’écriture

consacrées au roman policier.

Retrouver le désert

Alors que je venais à peine de terminer de trier les 351 messages qui m’attendaient,
sur les, près de, 200 publicités 🙂 ,
je me disais que j’allais enfin pouvoir consacrer un peu de temps à mon second roman,
en attendant de vous rencontrer ou, peut-être, vous retrouver, sur Lyon.

Malheureusement mes plans ont durement dû être laissés en plan,
il me faut remettre l’accent sur mon premier roman.

Vraiment dure la vie d’un jeune auteur qui ne trouve pas suffisamment de lecteurs (ou plus précisément d’acheteurs) !

Si, en ces temps de littéraire rentrée,
les premiers romans policiers ne peuvent qu’être écrasés par les best-sellers et
les 676 premières places du marché de cette rentrée,
devons-nous pour autant être complètement effacés ?

Comment lutter face à tant de publicité ?

Sommes-nous condamnés à rester derniers ?

Face à tant de livres plébiscités, comment continuer et persévérer ?

À quoi bon finalement le terminer ce second roman,
si le premier est déjà happé par cette rentrée ?

Et si je repartais le retrouver ce désert,
je pourrais peut-être m’y enterrer, m’y faire oublier…
ou pourquoi pas y être inspirée et y être plébiscitée ?
Sait-on jamais, je pourrais, peut-être, me faire une place de premier sur ce tout nouveau marché 🙂 ?

Au fait, ça sait lire un chameau ?

désert

Jeune auteur générateur de lecteurs

Parmi tous les avis de lecteurs que je reçois, ceux qui me touchent le plus sont ceux qui m’ont dit leur avoir donné, ou redonné, le goût de la lecture !

Imaginez la joie que peut ressentir un auteur lorsqu’il apprend que son roman a généré de nouveaux lecteurs !!!

Et imaginez un peu ce que peut ressentir un jeune auteur lorsqu’un lecteur lui avoue que son premier roman lui a donné envie de se jeter sur l’un des derniers best-sellers de romanciers renommés, s’en être vite lassé, ne pas l’avoir terminé alors qu’il n’avait pas lâché celui du jeune auteur amateur !!!

Alors finalement tout l’art d’un jeune auteur résiderait-il dans celui de savoir générer de jeunes lecteurs, de nouveaux passionnés de romans policiers ?