Les VIIèmes rencontres autour de l’écriture de Lunel : une réussite

Les VIIèmes rencontres autour de l’écriture de Lunel le 13 juin 2010 ont été une sacrée réussite !

Ce fut une journée riche de belles rencontres. Merci à tous pour ces inoubliables moments et un merci particulier à :
– Jean-Marc Deharo, le président de « Boutique d’écriture » de Lunel, pour son invitation à participer à ce salon dédié au roman policier ;
– Brigitte Havet, coordinatrice de l’association pour la qualité et la chaleur de son accueil ;
– Mes deux charmants voisins de salon :
    – Marie Kocajda, auteure talentueuse, entre autres, de « Le passé compliqué » et “Le visage du songe”, thrillers publiés aux Editions Comédia et
    – Gilbert Lhubac, auteur de plusieurs documents primés, venu dédicacer de nombreux ouvrages dont « Un homme compassé » aux éditions Terriciae et « Diabolique tentation » aux éditions Mogador ;
– L’invité d’honneur, Monsieur Michel de Roy, ancier officier de police judiciaire, directeur de collection et auteur au talent incontesté plusieurs fois lauréat , venu dédicacer, entre autres, “Un petit dernier pour la route“, collection “polar en poche”  , aux Editions “papier libre” et le célèbre « Sûreté Urbaine » qui a obtenu le prix quai des Orfèvres ;
– Yves Desmazes, auteur de “Le pont du diable”, Folies meurtrières” chez stock,  et « Meurtres à l’école de police » collection “sang pour sang” chez Transit Editeur ;
– Olivier Pince, jeune auteur de romans liés à la tauromachie : “Une fièvre estivale”, ” la race des seigneurs“, qui se lance aussi dans le policier ;
– sans oublier mes acolytes de repas champêtre qui, paraît-il, se souviennent encore de mon « franc sourire » qui m’a valu de trouver un beau poème dans la boîte de réception de mes courriels ;
– mais aussi des photos souvenirs adressées par ma charmante voisine de salon, Marie Kocajda, et plus récemment, son avis suite à la lecture d’ « En quête », qui m’a beaucoup touché et que je vous livre ici en exclusivité :

« Un relan d’onirisme…
Un style clair, concis et direct à la portée de nombreux lecteurs.(…)
Le cheminement d’une enquête policière digne d’une série télévisée. Pourquoi pas ?
Le lieutenant Lucie Colombe (Colombo) pourrait être l’héroïne de plusieurs livres.
J’aimerais en savoir plus sur sa personnalité et sur sa vie privée. Curiosité d’une lectrice convaincue par le talent de Sandra Lemage !
Sandra, ton livre ne doit pas rester unique.
»

VIIèmes rencontres autour de l'écriture de Lunel
VIIèmes rencontres autour de l'écriture de Lunel

 

“Alors qu’attendez-vous?!!!”

Alors que la crise semble particulièrement frapper le secteur de l’édition et, par conséquent, les écrivains qui lui sont liés,  un nouvel avis sur “En quête” de rêve, écrit  par Laurent sur Facebook le 6 avril 2010, encourage l’auteur que je suis. Un grand merci à lui ! En voici, une partie :

“Ce 1er roman bien écrit se parcourt presque d’un trait. Fluide et captivant, il nous entraîne avec Lucie, lieutenant de police, sur une enquête criminelle très particulière… mais je ne peux en dire davantage sans dévoiler le fil conducteur.
On est pris au jeu car le dialogue est clair, les décors bien plantés et le suspens au rendez-vous. De fait, on se sent transporté dans l’énigme en visualisant parfaitement les scènes comme au grand écran.
Tous les gens qui passent à la maison dévorent ce roman, alors qu’attendez-vous ?!!!”

A vos souhaits:)

La vie sait parfois étrangement répondre aux questions fondamentales que les aléas de celle-ci poussent chacun de nous à se poser un jour.

Quand une série de mauvaises nouvelles vous affectent, remettant par là même en question les certitudes que vous aviez sur le sens même de l’existence et celui que vous donniez à votre propre devenir, certaines réponses vous proviennent sans que vous ayez véritablement eu le temps de bien évaluer combien vos propres modes de pensées avaient déjà évolué.

Quand une série de déboires vous fait soudainement prendre conscience que rien n’est jamais acquis, que l’éternité ne caractérise ni les êtres, ni les choses, quand vous réalisez que tout ce que vous pensiez être aussi solide qu’indestructible peut aussi facilement disparaître qu’un bonhomme de neige au soleil, tous vos repères se trouvent nécessairement bousculés.

Les déboires touchent aussi bien les uns que les autres, y compris ceux que vous pensiez jusque là inaliénables. La santé, ce bien si précieux, peut décider, du jour au lendemain, de se rebeller, y compris contre celui qui a consacré sa vie à son prochain sans penser qu’un jour, lui aussi, devrait cesser de s’occuper des autres pour se recentrer, enfin et avant tout, sur lui. Quand une intoxication, une maladie, une simple plaque de verglas, un accident ou méfait quelconque peut, du jour au lendemain, inviter chacun de nous à flirter avec un royaume que l’on ne souhaiterait pas frôler ou fréquenter si souvent, en touchant, aussi et surtout, ceux qui nous sont chers, nos convictions, comme nos bonnes résolutions, prennent soudainement une nouvelle dimension.

Quand une autre mauvaise nouvelle s’ajoute à la précédente pourtant si récente, la moindre bonne nouvelle peut faire basculer la balance du bon côté, celle où l’on croit en un monde meilleur à l’avenir prometteur.

Quand des proches vous adressent pour les vœux tout le bonheur et le succès que vous méritez, quand ces derniers profitent de l’occasion pour signifier qu’ils espéraient lire, dans l’année, le prochain livre de leur « écrivain préféré », ce dernier, que la vie avait peut-être poussée à se demander si toute l’énergie dépensée à consacrer une grande partie de celle-ci à ses écrits, valait vraiment la peine, se sent soudainement porté par un nouvel élan.

Quand celui-ci reçoit le retour d’un lecteur enthousiaste, il ne peut en être que revigoré. Comment ne peut-il pas continuer quand un lecteur lui écrit qu’il a lu son premier roman, qu’il s’étonne que ce soit le premier car celui-ci est réellement bien écrit, qu’il a accroché du début à la fin, qu’il lui était impossible de s’arrêter de lire, qu’il aurait voulu que celui-ci ne s’arrête jamais et qu’il espérait que le jeune auteur sortirait bientôt un nouveau livre…

Comment résister à l’envie de réaliser son souhait ?

Excellente année à vous tous !

Que 2009 apporte, à chacun de vous et de vos proches, la joie, le bonheur, la réussite, la santé, le succès, la prospérité, et concrétise vos voeux les plus chers !